Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Organisation du jeu

Aller en bas

Organisation du jeu Empty Organisation du jeu

Message  Dakota le Mar 16 Mar - 11:36

source: http://www.france-agility.com/


5. Organisation du jeu


a) Généralités
Le fait de pratiquer le Flyball implique d’avoir pris connaissance et
d’accepter totalement la charte de déontologie des disciplines gérées
par la CNEAC. Chaque pratiquant est sensé placer les intérêts de son
chien avant le sien.
Ne sont pas aptes à la pratique du Flyball lors des Tournois :
- les chiens de moins de 18 mois,
- les chiennes en chaleur,
- les chiens blessés ou convalescents,
- les chiens agressifs dont l’exclusion devra être signalée par le
juge, dans son rapport à la CNEAC et au GT Flyball.
Les équipes de 3 ou 4 devront êtres constitués de chiens d’au moins deux races ou types différents.


b) Les équipes et le préposé
• Une équipe est constituée de 2, 3 ou 4 paires (conducteur + chien)
différentes ainsi que d’un préposé au lanceur, debout derrière le
lanceur, qui sera chargé d’insérer les balles au fur et à mesure de la
mise en course des chiens. Il peut encourager verbalement les chiens de
sa propre équipe, mais ne peut en aucun cas les stimuler par des gestes
quels qu’ils soient.
• Des jeunes conducteurs et/ou des seniors peuvent composer ensemble
une même équipe de Flyball, ils doivent cependant être tous d’un même
club lors de leur engagement.
• Un préposé d’un autre club proposé par le juge peut être
ponctuellement rajouté à une équipe constituée, ceci afin de faciliter
l’organisation d’un Tournoi ; il devra également être licencié CNEAC
Flyball.
• Toujours afin de faciliter l’organisation d’un Tournoi, un juge peut
décider d’unir des concurrents seuls de clubs différents afin de créer
une équipe. Il devra recueillir le consentement respectif et définitif
des concurrents. Cette équipe sera nommée « mixte », elle aura un
caractère d’exception et ses résultats ne pourront pas être enregistrés
sur les classements nationaux. Enfin, le juge a toute latitude pour
scinder des équipes constituées afin de faciliter l’organisation des
tableaux de brassage.

c) Hauteurs des sauts
Pour tous les chiens d’une équipe, la hauteur des 4 sauts est corrigée
en fonction du chien de toise, c’est-à-dire de la taille au garrot
officielle (enregistrée sur la licence CNEAC Flyball et vérifiable) du
chien le plus petit de l’équipe. Cette taille sera diminuée de 10 cms
et arrondie au multiple inférieur de 5.
- Exemple : Si le plus petit chien d’une équipe a une hauteur au garrot
de 39 cms, alors 39 moins 10 = 29 arrondi à 25 cms ; tous les chiens de
cette équipe sauteront donc à 25 cms.
- Attention : Si le plus petit chien d’une équipe a une hauteur au
garrot de 40 cms, alors 40 moins 10 = 30 arrondi à 25 cms (25 étant le
multiple de 5 inférieur à 30).

d) Echauffement et récupération
L’effort étant particulièrement bref et rapide, un échauffement
progressif musculaire et psychique de chaque chien sera
systématiquement pratiqué. Le juge veillera à respecter les temps
d’échauffement pour chaque équipe au commencement de chaque épreuve,
ainsi que les temps de récupération entre les diverses épreuves.
Le fait pour le propriétaire de présenter sa licence à l’organisateur
d’un Tournoi ou d’un passage de Pass-Flyball équivaut à une déclaration
de sa part que son chien est en bonne condition physique, qu’il est
préparé aux épreuves et qu’il est en état de participer pleinement aux
compétitions de la journée.

e) Le départ
Le chien peut prendre son départ en position arrêtée ou en mouvement à
l’intérieur de l’aire de départ. Il sera maintenu par son maître grâce
à un harnais ne présentant aucun danger pour lui ou pour les autres
chiens, qu’il gardera sur lui durant sa course à l’exclusion de tout
collier, y compris antiparasitaire, bandana ou autre...
Le juge décompte le départ d’une voix sonore : « 3,2,1, GO ! ». Au GO
du juge, les chronomètres seront enclenchés. Ils ne devront être
arrêtés qu’au passage du dernier chien validé de l’équipe.
Un faux-départ est signalé lorsqu’une partie du chien dépasse la ligne de départ avant le signal du juge.
Pour l’épreuve 1 et 2, le faux-départ invalide le passage.
Pour l’épreuve 3 (Brassage), le départ doit dans ce cas être redonné
une seconde fois. L’équipe peut à ce moment décider d’intervertir son
premier chien. En cas de nouveau faux-départ, le jeu continue et
l’équipe fautive verra le parcours de ce premier chien non validé ; il
devra repasser après le dernier chien de son équipe.

f) La manche
Chaque chien doit sauter les 4 haies dans l’ordre logique, actionner le
mécanisme de l'appareil, prendre la balle prévue pour lui, revenir en
sautant les 4 haies dans l’ordre inverse et passer la ligne d'arrivée
avec cette balle dans sa gueule. Après que le premier chien ait passé
la ligne de d’arrivée entre les deux piquets avec n'importe quelle
partie de son corps, le deuxième chien peut franchir la ligne de
départ, et ainsi de suite pour tous les chiens ainsi que ceux qui
doivent rejouer.

g) Les fautes
- Un chien passe la ligne de départ avant que le chien précédent n'ait passé la ligne d’arrivée,
- Une équipe qui effectue un deuxième faux-départ sur l’épreuve 3 (brassage),
- Un chien qui ne saute pas au moins une des 8 haies,
- Un chien qui revient sans la balle ou avec une balle autre que celle prévue pour lui,
- Un conducteur qui franchit la ligne de départ avec n’importe quelle partie de son corps,
- Un chien qui est aidé par le préposé au lanceur ou par toute autre personne pour récupérer la balle au lanceur,
- Un chien qui franchit la ligne d’arrivée en dehors des piquets,
- Un préposé qui n’a pas chargé la balle quand le chien se présente.
Ces chiens doivent rejouer après le dernier chien de l’équipe dans l’ordre des fautes commises.

h) Haies renversées
Quand un chien renverse ou casse une haie, la manche est immédiatement
perdue pour son équipe. Elle se poursuit tout de même pour l’autre
équipe qui se retrouve ainsi en position de pouvoir gagner la dite
manche.
Les deux équipes seront considérées ex-aequo si un chien de chacune des
deux équipes renverse ou casse un haie dans une même manche ; dans ce
cas, la manche est à rejouer.

i) Souillures
Quand un chien fait ses besoins sur le terrain, la manche est perdue
pour son équipe. Elle se poursuit tout de même pour l’autre équipe qui
se retrouve ainsi en position de pouvoir gagner la dite manche.

j) Extérieur du terrain
Si une balle ou si un chien sort du terrain préalablement délimité, le
passage ou la manche sont perdues pour l’équipe. Elle se poursuit tout
de même pour l’autre équipe qui se retrouve ainsi en position de
pouvoir gagner la dite manche.
k) L’arrivée
Pour l’épreuve 3 (brassage), la première équipe dont tous les chiens
ont terminé leur parcours avec succès gagne la manche. Une manche peut
également être gagnée si l’équipe adverse ne se présente pas au départ.

l) Perturbations
Quand un chien ou un membre d’une équipe dérange l’autre équipe pendant
la course, l’équipe fautive perd la manche (y compris les perturbations
dans l’aire de départ/arrivée). Par perturbation, il faut entendre
qu’un chien ou qu’un membre de l’équipe A gène un chien ou un membre de
l’équipe B dans l’accomplissement de son parcours.
Egalement, un chien qui serait présent dans la même ligne de course
durant le passage d’un autre chien de sa propre équipe entraîne la
perte de la manche pour cette équipe.
Dakota
Dakota
Admin

Messages : 80
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 33
Localisation : Nantes (44)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum